•• Chronique Le café des faux-semblants •• par Leïla

Je tenais tout d'abord à remercier Elodie Belfanti-G pour sa confiance.



Mélodie est une jeune femme sûre d’elle. Elle travaille dans l’immobilier, conçoit des projets pour ses clients et met tout en œuvre pour les mener à bien en espérant gravir les échelons de son entreprise au passage. Son nouveau chantier va l’amener à découvrir un petit café fort sympathique. L’ambiance est cosy, le café à tomber, mais surtout le beau et sexy barista attire l’œil.


Mélodie est solaire, elle attire les regards même si elle ne s’en rend pas compte. C’est le genre de personnage auquel on s’attache facilement. Son passé fait d’elle quelqu’un d’introverti. Elle a trouvé refuge dans sa carrière à défaut de vouloir s’engager sentimentalement. Kyle, le seul homme de sa vie et accessoirement meilleur ami, essaye d’ailleurs de la faire sortir de sa zone de confort et de lui faire prendre conscience de ce que la vie peut lui apporter.

Alors, au fil de ses passages par le café, elle va se laisser subjuguer par le patron, Nathan, qui l’attire incontestablement. Mais voilà, il est mystérieux, insondable, il souffle le chaud et le froid. Le voile qui l’entoure va se dissiper au fil des pages et ce qu’il réserve à Mélodie n’est pas forcément de bon augure.

La plume fluide et addictive d’Elodie nous immerge dans une histoire sombre faite de non-dits et de faux-semblants. Elle nous captive dès les premières pages et l’on se demande où elle veut nous emmener. J’ai vraiment apprécié la tournure sombre du récit.

L’auteure a réussi sans mal à nous faire passer toutes les émotions qui sont véhiculées dans le livre, allant du rire aux larmes, de l’adoration à la haine en passant par le désespoir.

De plus, elle amène une petite touche de gaité et de légèreté grâce à quelques personnages secondaires qui ont totalement leur place dans l’histoire.


J’ai donc passé un excellent moment en compagnie de Mélodie et Nathan.


Le site chroniqueur.

2 vues0 commentaire