J'ai lu... Échanges Culinaires: Zombie vs Veggie

J'ai lu... Échanges Culinaires: Zombie vs Veggie De Lydie A. Wallon


Bon, déjà, j'avoue pour une fois, j'ai piquée l'image de l'auteure (Parce que franchement, elle est trop belle, et je ne lui rendrais pas justice si je le faisait comme d'habitude. Pas que les autres ne mérite pas d'aussi belle images, mais je n'en ai jamais trouvé lol.)

Les illustrations sont justes dingue, tu trouves pas ?

(Edite, je viens de voir que Lydie était illustratrice de métier... pas étonnant donc que l'image décoiffe :p)

Voici son résumé:

Moi c’est Erin Auclert, vingt-quatre ans, autiste, standardiste… et surtout zombie dès lors que j’ai été contaminée par le virus ZIO. Un faux pas et je serai directement renvoyée en détention, voire exterminée si je goûte à de la chair humaine. Or depuis que j’ai intégré le programme de réinsertion, chaque jour est une mise à l’épreuve puisqu’il me faut coexister avec les vivants.

D’autant que l’un d’eux me plaît énormément. Il s’appelle Kyan… comptable, geek et surtout follement appétissant. Mais puis-je aimer un homme que je suis susceptible de dévorer si je perds le contrôle ?

Dans un décor post-apocalyptique où le virus a décimé une bonne partie de la population mondiale, il me faut choisir mon camp, mes alliés et mes amours.


Plongez dans une romance post-apocalyptique gaie et colorée !Découvrez des zombies comme vous ne les avez jamais vus avant et demandez-vous qui représente la plus terrible menace ; le mort-vivant ou l’être humain. Enfin, suivez Erin dans un voyage initiatique, ses rencontres bonnes ou mauvaises dans un monde qui la rejette, son amour impossible avec un végétarien qui l’attire aussi bien physiquement que gustativement. Que faire ? Profiter tant qu’elle le peut ou se résigner à son sort ?


Ma lecture:


Bon, qu'on se le dise, j'adore la couverture et c'est ce qui m'a d'abord attiré.

Ensuite, le résumé, que je trouvais sympa et qui change un peu de mes lectures. Le post apocalyptique en général, je ne me jette pas dessus. Après, l'auteure me l'a bien vendue sur un groupe de lecture, m'assurant que c'était plutôt fun. J'ai donc craqué et fais mon tour sur la plateforme de vente.


Je me rends compte, qu'il n'y a pas encore d'avis sur la plateforme de vente, ni sur les sites de lecture et pour cause, il vient tout juste de sortir (dans la quinzaine d'avril) j'ouvre donc le bal des avis, (Non, ça met pas du tout la pression lol, heureusement, ce n'est QUE mon avis personnel que je partage, une chance pour moi. D'ailleurs, tu noteras que je ne partage que celles que j'affectionne.)


C'est une romance à croquer (Oui c'est un jeu de mot, je l'ose :p ) tant que personne ne l'a encore fait du coup ahah.


En cette période de pandémie, cette histoire fait écho et je dois l'avouer, cela m'a encore plus plongé dans cette histoire de virus qui terrasse la planète et rend tous les pauvres humains infectés, en zombis.

J'ai beaucoup aimé que l'héroïne de l'histoire soit aussi forte tout en portant en elle, de grandes faiblesses. En effet, l'auteure est un peu sadique avec son personnage, Erin cumule son statut de zombi et est autiste, comme si le fait d'être un mort-vivant ne suffisait pas, la pauvre. J'avoue, au début, j'ai eu un peu peur de cela, me demandant comment ce fait allait être amené. Eh, cela tout un charme fou à cette jeune femme, car la maladie est très bien amenée, elle est expliquée de façon simple et tout à fait réaliste. Je soupçonne un peu de vécu la-dessous, car on ressent vraiment la réalité, la perception, de ce qu'ils vivent.

La romance est adorable, il n'y a rien de trop, elle évolue doucement au milieu de tout ce cahot et donne un sens à l'histoire.

La course pour la vie est bien menée, les sentiments mis en valeur. J'ai beaucoup aimé la fin, après la mort d'une petite puce pourtant attachante, car dés lors, les personnages évoluent encore un peu et la dynamique repart.

Chaque personnage est important, chacun donne une note de personnalité au roman et j'ai beaucoup apprécié que les persos secondaires soit aussi bien mis en valeur.


En bref, j'ai dévoré (Je récidive :p) les 350 pages de cette recette culinaire d'un autre genre.


13 vues

©2018-2020 by EBGroman