J'ai lu... Un Noël qui a du chien.

Olala... Cela fait des mois que je n'avais pas raconté mes lectures ici. Ni ailleurs d'ailleurs, par manque de temps. (Il va falloir que je me rattrape, mais je vais essayer de désactiver l'envoi des mails automatique pour le blog, sinon tu vas vouloir me jeter en spam) Bref, j'ai lu Un Noël qui a du chien - Par Mérida Reinhart - aux Éditions Legacy.

Résumé :

Correctrice dans une petite maison d'édition d'Angoulême, Lou Dulac tente de noyer son chagrin dans un pot de glace suite à sa rupture, mouvementée, avec le supposé homme de sa vie. Fort heureusement, elle peut compter sur sa meilleure amie, Lucille Wallace, et un millionième visionnage des adaptations de Jane Austen, pour se remettre en selle. C'est d'ailleurs une idée soufflée par Lucille qui va retourner son existence de fond en comble : avoir un ange gardien.

Mais, Lou ne fait rien comme tout le monde : lorsqu'elle croise la pet-sitter de son immeuble et son shibai-inu, elle décide que son ange gardien sera poilu et à quatre pattes. Une aventure qui ne sera pas de tout repos, d'autant qu'elle coïncide avec l'arrivée de son nouveau patron charismatique et hautain Nathaniel Hamelin - qu'elle manque d'assommer dès le premier jour. Celui-ci lui confie la lourde responsabilité de s'occuper du dernier manuscrit de Hugo Crawford - auteur vedette qui souhaite publier un roman très cher à son cœur.

Lorsque son passé menace de refaire surface, rien ne va plus à l'approche de Noël ! Bien, J'ai passé une partie de la nuit dessus, puisque madame l'épaule s'est barrée en vacances, me laissant une fois de plus dans l'obligation de remettre écharpe et compagnie en attendant de réopérer peut-être. J'ai passé un bon moment je dois l'avouer et rien de tel à Noël, qu'une romance légère. J'ai beaucoup aimé Lou et son caractère affirmé. La présence du shiba est pile le mélange entre "mignonitude" et drôlerie, où j'ai bien retrouvé le tempérament particulier de ce petit renard rond.

Nathaniel est attachant, touchant et même si l'on se doute de la fin, j'ai apprécié que cela prenne son temps !

Les personnages secondaires ne sont pas oubliés et cela rend le texte plus vivant. J'ai toujours un faible pour les persos de second plan. En somme, une histoire touchante et amusante, qui tombe pile pendant les fêtes. À consommer, sans modération.

La boisson chaude, le sapin scintillant et le feu qui crépite sont une option en plus, à vous de voir.

Il est déjà dans votre PAL (pile à lire) ? Il vous tente ? C'est le moment pour, on est en plein dans les fêtes :) Des bisous mes belettes magiques. Je vous aime. Elodie.

3 vues0 commentaire