LES ERREURS QUE J’AI COMMISES EN PUBLIANT MON PREMIER ROMAN

Mis à jour : 7 janv. 2019

Comme vous le savez, j'ai publié mon roman Almeda - Entre passion & raison.

Je vais vous apprendre les erreurs que j'ai faites et ce que j'en ai retenue.





1ere erreur et pas des moindre, la relecture.


Cela peut paraître bête, mais la relecture est TRÈS importante. Si, si j'insiste . Je n'avais plus assez de recul sur mon oeuvre et les coquilles s'accumulaient encore. Malgré mon entourage, qui me les remontait au fur et à mesure, il y avait encore beaucoup de fautes (de frappe et autre). D'où l'importance de faire appel à un correcteur pro pour vous aider à y voir plus claire. Cela à un coût c'est vrai, mais il donne à votre roman une dimension plus professionnelle.

C'est pourquoi mon roman passe en ce moment même entre les main de quelqu'un dont c'est le métier.


Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de vous expliquer l’importance de se faire relire. Je ne voyais plus les fautes dans mon roman. Après tout, je l’ai écrit, je sais déjà les mots qui vont terminer la phrase et à force de relecture, mon cerveau ne lit plus, il devine !! J’ai donc dû reconnaître, que j'avais besoin d'une aide extérieur et ne pas compter uniquement sur moi-même ou mes proches. (que je remercie encore) 2eme L'absence de connaissance dans le milieu.

Je me suis lancée tête baissé dans ce grand bain qu'est l'édition. Oui mais voilà, sans contacts, sans réseau, rien y fait. Alors il faut persévérer et prendre autant de contacts que possible pour se faire connaitre. Il faut sans cesse faire remonter son oeuvre au plus haut et c'est un travail de tout les jours, je vous l'assure.


3eme la couverture.


Pourquoi me direz vous ? Et bien parce que je l'ai faite moi même. (j'en suis quand même fière) Mais après réflexion, elle n'est pas au goût de tout le monde. Et là, je vous renvoie à la relecture, car c'est la même chose au fond. Ma couverture me plais beaucoup, mais c'est comme une maison, elle n'est pas forcement au goût de tous.

On dit souvent qu'il ne faut pas juger un livre à sa couverture et c'est vrai, mais on sait tous, qu'une couverture attire ou rebute instinctivement le lecteur. C'est comme une belle assiette. Si cela ne ressemble à rien, personne n'en veut.


C'est pourquoi il est important de demander l'avis de plusieurs personnes. Mon entourage peut m'aider, mais je n'hésite plus à demander les avis d'inconnus. Ma famille m'aime et ne veut pas me vexer, ce ne sont donc pas les plus objectifs.



N'hésitez pas à me poser vos questions ou vos envie d'articles.

21 vues